AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10232014

Last updateJeu, 23 Oct 2014 10am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Sud Discours sur l’état de la nation en Afrique du Sud

Discours sur l’état de la nation en Afrique du Sud

L’opposition sud-africaine sur sa faim après le discours sur l’état de la nation de Zuma - Le président sud-africain, Jacob Zuma, a subi de vives critiques de la plupart des partis de l’opposition après son discours a la nation prononcé jeudi dans la soirée.

Dans ce discours, M. Zuma estime que l’Afrique du Sud est actuellement largement considérée comme un modèle de  progrès et dresse la liste des réalisations des gouvernements démocratiques qui se sont succédé depuis l’accession de Mandela au pouvoir en 1994 qui font que ce pays est devenu 'un lieu où il fait bon vivre, mieux que par le passé'.

Pour l’Alliance démocratique (DA, opposition officielle) Jacob Zuma ne s'est pas assez appesanti sur le chômage.

'Les opportunités d’emploi sont constituées de remplacements temporaires, alors qu’ils sont essentiels pour la réduction de la pauvreté, ils ne peuvent pas remplacer les emplois fixes générés par la croissance économique', a estimé le leader de DA, Helen Zille.

Elle note que le président Zuma a souligné que 500.000 ont été créés, ce qui est en deçà des cinq millions promis.

Le leader du parti Inkatha Freedom, Mangosuthu Buthelezi, a abondé dans le même sens en soulignant que le programme étendu des Travaux publics qui devait générer des millions d’empois est 'utopique'.

Directrice générale-adjointe d’AfriForum, Alana Bailey a estimé pour sa part qu'il s'agissait d'un discours d’autosatisfaction pour le parti au pouvoir sans montrer une forte direction ou l’acceptation de leur responsabilité sur les difficultés qui assaillent le pays.

Selon elle, AfriForum ne considère pas le discours comme un pas en avant sur la voie menant a des solutions viables et durables aux difficultés du pays.

'C’était juste des éloges du parti au pouvoir à la veille d’élections, encore une autre opportunité pour le président Zuma de montrer un leadership fort mal orienté', a déclaré  Bailey.

L’Afrique du Sud ira aux élections le 7 mai prochain.

14 février 2014