AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Ven04252014

Last updateJeu, 24 Avr 2014 8pm

Back Information News Afrique Ouest Architecture de paix et de sécurité en Afrique de l'Ouest

Architecture de paix et de sécurité en Afrique de l'Ouest

Le renforcement de l'architecture régionale ouest-africaine de paix et de sécurité approuvé - Les ambassadeurs de la sous-région accrédités auprès de la CEDEAO et le Comité technique chargé des affaires politiques ont fait des recommandations supplémentaires pour l'opérationalisation et le renforcement de l'architecture de paix et de sécurité régionale, particulièrement des réponses militaires et diplomatiques rapides et efficaces face à des situations d'urgence graves.

Les ambassadeurs et le comité ont fait ces recommandations à l'issue de leur réunion conjointe de deux jours qui vient de s'achever, après avoir validé le Rapport de la réunion des experts régionaux sur le Debriefing, après le déploiement d'une équipe d'intervention de la CEDEAO au Mali du 4 au 6 février à Akosombo, au Ghana.

Ils ont exhorté la CEDEAO à 'entreprendre une réflexion sur une approche stratégique face aux menaces actuelles sur la paix et la sécurité dans la région, notamment le terrorisme, les menaces biologiques, chimiques et liées aux changements climatiques.

S'appuyant sur la recommandation de la réunion d'Akosombo, qui préconise la mise en place d'une Force de réponse rapide de deux Bataillons en attente prête à intervenir dans un délai de 30 jours sur n'importe quelle théâtre complexe dans la région, les ambassadeurs et délégués des ministères des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale, de la Défense et de l'Intérieur des Etats membres de la CEDEAO ont demandé à l'organisation d''encourager les Etats membres dans la préparation des Plans d'urgence afin de veiller au respect des délais de déploiement et des exigences de capacité minimales en cas d'intervention'.

A cet égard, ils ont validé la recommandation de la réunion des experts qui invite la CEDEAO à signer un Protocole d'accord (MoU) avec ses Etats membres pour la fourniture d'unités en attente destinées à la Force régionale en attente, l'ESF, qui sera autonome durant les 90 premiers jours de déploiement.

Une autre recommandation, d'après la Commission de la CEDEAO, enjoint le bloc régional à 'mettre sur pied des moyens capables de rendre possible une action décisive, particulièrement dans les domaines des Technologies de l'information et de la communication, du transport aérien stratégique et autres questions d'équipement/Logistique'.

'La CEDEAO doit encourager les Etats membres à prévenir la fragilité des Etats à travers la création d'un environnement favorable au renforcement de la gouvernance démocratique', a recommandé la réunion, qui a également exhorté la CEDEAO et d'autres Communautés économiques régionales (CER)/Mécanismes régionaux (MR), de 'négocier leur participation totale aux processus de prise de décision pour les sujets liés à la paix et la sécurité auprès de l'Union africaine, afin d'assurer une application efficace dans le cadre de l'Architecture africain de paix et de sécurité (APSA).

La réunion d'Accra, qui était présidée par le vice-président de la Commission de la CEDEAO, le Dr Toga Gayewea McIntosh, a également examiné et adopté le Rapport de synthèse de la réunion d’information interne tenue en novembre 2013 à Lagos, au Nigeria et réexaminé à la réunion d'Akosombo, qui a présenté une analyse détaillée des défis, des réalisations et des leçons tirées des interventions au Mali.

Les recommandations globales émanant de la réunion d'Accra seront présentées au Conseil de médiation et de sécurité de la CEDEAO (MSC) pour examen et adoption, avant d'être transférées à l'Autorité des chefs d'Etat et de gouvernement.

Pana 14/02/2014