Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Ven12192014

Last updateVen, 19 Déc 2014 2pm

Back Accueil Archives actualités africaines Actualités Afrique de l'Ouest Chine: Aider la CEDEAO à améliorer ses infrastructures

Chine: Aider la CEDEAO à améliorer ses infrastructures

La Chine et la CEDEAO s'associent pour le développement des infrastructures - Conformément à son engagement à contribuer à l'intégration et au développement de la région d'Afrique de l'Ouest, la Chine envisage d'aider la CEDEAO à améliorer ses infrastructures.

Le Conseiller économique et commercial de l'ambassade de Chine au Nigeria, M. Zhou Shanging, a réaffirmé cet engagement lors d'une visite de courtoisie rendue au Président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, mardi, au siège de l'organisation à Abuja, la capitale nigériane, en expliquant les raisons de la présence dans la région de 10 spécialistes chinois de la construction et économistes  pour des consultations élargies sur la manière de soutenir ce secteur.

Les résultats des consultations de la délégation chinoise, conduite par un ingénieur senior de la Société de construction et des communications chinoise (CCCC), M. Fu Jiawei, vont orienter les décisions des deux parties sur les prochaines étapes de ce processus, a indiqué M. Zhou.

En recevant la délégation, M. Ouedraogo a déclaré que la construction d'autoroutes régionales restait la priorité de la Communauté, puisqu'elle contribuerait à la réalisation des grands projets de la Communauté dans le cadre du Tarif extérieur commun (TEC) convenu par les leaders régionaux l'année dernière, ainsi qu'au programme de libéralisation du commerce et au protocole sur la libre circulation des personnes, la résidence et l'établissement.

Le président a également réaffirmé la détermination de la région à réaliser la construction du corridor Lagos-Abidjan pour laquelle les cinq pays concernés ont accepté de verser une contribution de 50 millions de dollars pour démarrer ce projet qui va relier la plupart des principaux ports et villes de la région.

Il a indiqué que ce projet de corridor complèterait les deux principaux corridors en Afrique de l'Ouest, à savoir l'autoroute transcôtière de Dakar à Lagos et l'autoroute transsahélienne de Dakar à Ndjaména.

Il a souligné que le projet de corridor Lagos-Abidjan allait permettre d'assurer 60 pour cent de tout le transport dans la région, tout en promettant le soutien de la Commission à l'équipe d'experts chinois en visite pour une conclusion réussie de leur enquête.

Il faut rappeler qu'un accord de coopération avait été signé entre la Chine et la CEDEAO,  lors de la visite en octobre 2012 du Vice-ministre du Commerce chinois à la Commission de l'Institution régionale ouest-africaine.

Cette visite faisait suite à celle rendue  à Beijing en juillet 2012 par une équipe de la CEDEAO conduite par le vice-président de la Commission de la CEDEAO, pour discuter et convenir de domaines de collaboration, afin de relancer le commerce, l'économie, l'investissement et la coopération technique.

Pana 13/02/2014