AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven07252014

Last updateVen, 25 Juil 2014 5pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

Sécurité maritime dans le Golfe de Guinée

La situation en RCA et la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée évoquées par le ministre français de la Défense - Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian a appelé, mardi à Brazzaville, les milices centrafricaines à mettre fin aux exactions et meurtres qu’ils commettent dans leur pays.

‘’Il faut que l'ensemble des milices qui continuent aujourd'hui de mener des exactions, de commettre des meurtres arrêtent’’, a menacé M. Le  Drian, à l’issue d’un entretien avec le ministre congolais chargé de la Défense, le général Charles Richard Mondjo.

‘’ La sécurité en RCA est une question qui concerne l'Afrique d'une manière générale. S'il y a  un vide sécuritaire dans un Etat, ce sont les  Etats voisins qui risquent d'en subir les conséquences’’, a prévenu le ministre français de la Défense.

Soulignant avoir constaté une grande convergence de vue, M. Le Drian s'est réjoui que son pays et le Congo ont des relations étroites et historiques qui se renforcent en ce moment par une action conjuguée en Centrafrique.

'En RCA, il y a une nécessité à la fois pour les forces françaises et les forces congolaises au sein de la MISCA d'appliquer les résolutions des Nations unies, si besoin par la force', a martelé Le Drian, ajoutant avoir beaucoup évoqué la situation parce qu'il s'y rend demain.

S'agissant de la sécurité maritime, le ministre français a fait remarquer que 'c'est une question à l'ordre du jour parce qu'il y a des menaces sur le trafic dans le Golfe de Guinée et que les pays riverains doivent s'organiser pour prévenir, intervenir et mettre à la fois en œuvre les actions nécessaires pour lutter contre la piraterie maritime’’, a-t-il  martelé, à l’issue d’un entretien avec le ministre congolais chargé de la Défense, le général Charles Richard Mondjo.

Depuis le sommet de Yaoundé, début 2013, sur la sécurité maritime, il y a une volonté des Etats riverains au sein de leurs organisations respectives, à savoir la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) de mettre en œuvre une politique cohérente de sécurité maritime, a fait remarquer Le Drian.

‘’A cet égard, le Congo prend des initiatives politiques les plus spectaculaires, en décidant d'ouvrir à Pointe-Noire le Centre régional de sécurité maritime en Afrique centrale (CRESMA)' auquel le ministre français de la Défense promet le soutien de la France et de l'Union européenne.

Pana 12/02/2014