AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Sam08232014

Last updateSam, 23 Aoû 2014 9pm

Articles

Affaire Pistorius: Un élément de preuve attendu

Procès de Pistorius en Afrique du Sud - A moins de trois semaines de l'ouverture du procès pour meurtre d'Oscar Pistorius, un élément de preuve essentiel n'a pas encore été analysé, à savoir son téléphone portable.

Le téléphone cellulaire confisqué à Pistorius, le champion paralympique sud-africain, peu après avoir dit qu'il a tué sa petite amie, un mannequin, est en possession du Federal Bureau of Investigation (FBI).

Les enquêteurs sud-africains pensent que son iPhone contient des éléments de preuves cruciaux, mais M. Pistorius affirme avoir oublié le code.

Ils veulent que Appel, le fabricant du téléphone, les aide à analyser les données cryptées que contient l'appareil.

Le FBI, qui agit en tant que facilitateur, a fait savoir qu'il attend de recevoir les documents juridiques originaux demandant son déblocage avant de contacter Appel, une firme basée en Californie, aux Etats-Unis.

M. Pistorius a tué sa compagne, Reeva Steenkamp, un Top-Model de 29 ans, en tirant à travers la porte de la salle de bain de sa résidence de Pretoria.

Pistorius rejette l'accusation de meurtre, affirmant avoir confondu sa compagne avec un cambrioleur.

Parmi les 107 témoins qui seront appelés à la barre durant ce procès figurent des voisins, des experts médicaux et des experts en ballistique.

Pana 12/02/2014