AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Dim09212014

Last updateDim, 21 Sep 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Réseau de fibres optiques en construction en Côte d'Ivoire

Réseau de fibres optiques en construction en Côte d'Ivoire

Les travaux reprennent, fin février - La couverture intégrale du territoire ivoirien en fibres optiques est en bonne voie. Le directeur général de l'Agence nationale du service universel des télécommunications (Ansut) a annoncé, lundi, à Abidjan, la construction de 600 kilomètres de fibres, en plus des 1.400 déjà effectués.

Euloge Soro-Kipeya a précisé que le projet débutera fin février et partira du sud du pays pour relier la partie nord en passant par l'est.

Il a expliqué que l'ouvrage sera réalisé sur fonds propres à hauteur de 8 milliards de Fcfa et utilisera la technologie Code division multiple access (Cdma). Celle-ci permet à plusieurs liaisons numériques d'utiliser simultanément la même fréquence porteuse. Notamment l'internet, la voix, le fax et les images. L'enjeu est énorme pour la Côte d'Ivoire.

A ce jour, le pays occupe la 122e place sur 142 en termes de maturité numérique.

En 2012, l'Etat a entrepris la réalisation du projet Backbone à base de fibre optique long de 6700 kilomètres en vue de connecter, d'ici à 2015, 1.000 localités. Coût prévisionnel, environ 115 milliards de Fcfa. « Il faut 72 milliards de Fcfa pour les 5000 kilomètres restants ».

Structure étatique créée en 2012, l'Ansut est pour les Tic, ce qu'est l'Agence de gestion des routes (Ageroute) pour la route. Cette agence tire l'essentiel de son financement des redevances versées par les sociétés de téléphonie. Ce sont, au total, 20 milliards de Fcfa qui sont ainsi ponctionnés, équivalant à 2 % du chiffre d'affaires de ces compagnies.

Selon M. Soro-Kipeya, sa structure a pour mission de construire des infrastructures et promouvoir les Tic. Elle entend, entre autres, accompagner les agriculteurs dans le cadre du projet E-agriculture, créer 5000 cyber centres dans les villages de plus de 500 habitants, inciter chaque Ivoirien à posséder un ordinateur. Elle veut également accompagner les écoles, les centres de santé, etc.

Cette rencontre a été favorisée par l'Union nationale des journalistes de Côte d'Ivoire (Unjci).

Par Anoh Kouao

Fratmat.info/11/02/2014