AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Lun07282014

Last updateLun, 28 Juil 2014 12pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Commercialisation du diamant et crise en Centrafrique

Commercialisation du diamant et crise en Centrafrique

La commercialisation du diamant interdite dans les zones frontalières avec la RCA - Le secrétariat permanent du Processus de Kimberley a lancé au Cameroun, le week-end dernier, une campagne de sensibilisation sur le risque de voir la commercialisation des diamants centrafricains financer les acteurs de la crise politique qui sévit dans ce pays

Cette campagne de sensibilisation permettra de faire comprendre aux Camerounais artisans, collecteurs et bureaux d'achats des zones frontalières avec la RCA que la plateforme mondiale de commercialisation qu'est le Processus de Kimberly interdit toute complicité d'exploitation ou de vente des diamants dits « du sang ».

En effet, selon le secrétariat permanent du Processus de Kimberley, il n'est pas exclu que les rebelles centrafricains, qui auraient déjà fait deux incursions meurtrières sur le territoire camerounais frontalier avec la RCA, pillent les ressources diamantaires camerounaises de la région de l'Est, en vue de financer leurs activités guerrières.

Le secrétariat a rappelé que les pays pris en flagrant délit d'exploitation du diamant aux fins de financement de guerres étaient automatiquement exclus du commerce mondial de cette pierre précieuse.

En l'occurrence, la RCA ayant été provisoirement suspendue du processus de Kimberley, le Cameroun peut servir de base arrière à son exploitation clandestine, notamment pour financer des bandes armées.

Par Rock Ngassakys

Les Dépêches de Brazzaville/11/02/2014