Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Mar12232014

Last updateLun, 22 Déc 2014 10pm

Back Accueil Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Tunisie: Incident américano-iranien à Tunis

Tunisie: Incident américano-iranien à Tunis

Tunis, Tunisie - La délégation américaine à la cérémonie de célébration de la Constitution tunisienne a quitté vendredi l’hémicycle parlementaire du Bardo, dans la banlieue de Tunis, en signe de protestation contre les propos hostiles aux Etats-Unis prononcés par le président du Parlement iranien, a appris la PANA de sources concordantes.

Le président du Parlement iranien, Ali Larijani, a accusé les Etats-Unis et Israël de s’employer à semer la discorde parmi les pays islamiques et d’avoir tenté de faire avorter les révolutions arabes pour qu’Israël en tire profit.

Selon lui, le dossier nucléaire iranien a été 'fabriqué'  par les grandes puissances qui 'savent que l’Iran ne projette pas de posséder l’arme nucléaire'.

Il les a également accusés de 'distribuer des bonbons lors des réunions sur le Moyen-Orient, mais de ne pas accorder leurs droits aux Palestiniens'.

'La solution réside dans la résistance et l’unité des pays islamiques', a-t-il prôné. 

'Les musulmans ne sont pas des peuples de second degré. Les sources pétrolières se trouvent dans les pays islamiques. Nous n’avons pas besoin d’aumône, mais nous voulons qu’on nous laisse vivre en paix', a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, l’ambassade américaine à Tunis a dénoncé ces 'fausses accusations'.

'Les représentants des États-Unis présents à l'Assemblée nationale constituante (ANC) ont quitté la cérémonie de la Constitution en raison des fausses accusations et des commentaires inappropriés formulés par le représentant iranien concernant les Etats-Unis', lit-on dans ce communiqué.

L’ambassade déplore que 'ce qui devait être une cérémonie honorant les réalisations de la Tunisie a été utilisé par le représentant de l’Iran en tant que plate-forme pour dénoncer les Etats-Unis'.

La délégation américaine était conduite par le secrétaire d'Etat-adjoint des Affaires maghrébines, William Roebuck.

Pana 09/02/2014