AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mer10012014

Last updateMer, 01 Oct 2014 1pm

Articles

La Casamance un pôle de développement durable

Macky Sall veut faire de la Casamance un pôle de développement durable - Le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, dans son processus de consolidation de la paix et du développement durable en Casamance, principale région du Sud du pays, a rappelé sa ferme volonté dans la prise en charge de la stabilité et de l’équipement de ladite région, dans un communiqué du Conseil des ministres transmis ce jeudi à la PANA.

Selon le communiqué, le président avait décidé le 28 juin 2012 à Ziguinchor, principale ville de la Casamance, de faire de la région naturelle de Casamance le 'Pôle expérimental de l’Acte 3 de la décentralisation', un projet qui consiste à organiser le Sénégal en territoires viables, complétifs et porteurs de développement durable à l’horizon 2022.

A cet effet, un financement à hauteur de 23 milliards de FCFA de la Banque mondiale et de l’Etat du Sénégal a été déployé pour la réalisation du projet 'Pôle de développement de la Casamance'.

Il permettra de redynamiser l’économie locale par la rentabilisation de la riziculture, l’accélération du désenclavement des zones rurales avec un programme de construction de pistes de production, la promotion de l’emploi, surtout pour les jeunes et les femmes.

Dans cette optique, le président Sall a invité le gouvernement à assurer une forte mobilisation de tous les acteurs soucieux de paix, autour de sa nouvelle stratégie de réconciliation, de reconstruction et de développement durable de la Casamance.

De plus, il a exigé du gouvernement la prise en charge prioritaire de sa vision, qui implique la mise en œuvre consensuelle d’un programme de développement intégré en faveur du 'Pôle Territoire-Casamance' et l’harmonisation des interventions de tous les acteurs.

Selon la même source, Macky Sall se rendra en début mars à Ziguinchor pour réaffirmer son projet et marquer davantage sa volonté de paix et de développement de la Casamance.

Le processus de l’Acte  3 de la décentralisation a été lancé officiellement par le président de la République le 19 mars 2013. Il consiste à une prise en compte de la dimension territoriale, assure la pertinence des politiques publiques, en les adaptant aux réalités des différentes unités relatives à l’espace.

Pana 07/02/2014