AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Sam08302014

Last updateVen, 29 Aoû 2014 10pm

Back Information News Afrique Ouest Les militaires appelés à mater la rébellion au Nigeria

Les militaires appelés à mater la rébellion au Nigeria

Le président du Nigeria exhorte la hiérarchie militaire à mater la rébellion de Boko Haram - Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a décoré mercredi les militaires nouvellement promus et les a exhortés à mettre un terme aux activités du groupe islamiste terroriste Boko Haram.

Le nouveau chef de l'état-major de l'armée, Alex Sabundu Badeh, a été élevé au grade de général de corps d'armée aérienne, avec quatre étoiles, Kenneth Tobias Minimah au grade de général de corps d'armée,  le général de la marine, Ousmane Oyibe Jibrin, au rang de vice-amiral avec trois étoiles et Adesola Nunayon Amosun au rang de général de division aérienne avec trois étoiles.

Le président Jonathan a reconnu la difficulté liée à la lutte pour éliminer le terrorisme et a demandé aux promus de développer la coopération entre les agences afin d'éradiquer ce fléau du pays.

“Aucun d'entre nous ne va dormir tant que les Nigérians vivant dans l'Etat de Borno ne pourront en faire autant; les nigérians vous regardent et attendent beaucoup de vous à telle enseigne que vous n'avez pas droit à l'échec dans vos nouvelles missions', a déclaré le président Jonathan.

'Nous ne devons pas décevoir notre pays et je crois que cette nouvelle équipe va travailler la main dans la main, en collaboration avec  les autres services de renseignements parce que la bataille contre le terrorisme doit être remportée. J'ai, d'une manière ou d'une autre, travaillé avec certains d'entre vous et je suis convaincu en ce moment que nous avons fait les bons choix pour sauver ce pays; vous ne devez pas nous décevoir', a-t-il ajouté.

En réponse, le général de corps d'armée aérienne, Badeh, a souligné que le Nigeria est confronté à un certain nombre de problèmes de sécurité dont les plus graves sont les activités des extrémistes violents dans le nord-est, le pompage illégal de pétrole, entre autres crimes commis dans le Delta du Niger.

'Ces problèmes de sécurité ne vont pas de pair avec un développement significatif et par conséquent, l'armée nigériane et les autres forces de sécurité sont plus que jamais auparavant bien placées pour examiner et prendre des mesures plus pro-actives afin de faire échec aux ennemis de notre pays afin que les nigérians puissent vaquer à leurs occupations quotidiennes dans un climat de paix et de sécurité', a-t-il ajouté.

'Je tiens à rappeler que lorsque l'armée d'un pays est en guerre, c'est le pays tout entier qui est en guerre. Par conséquent, nous devons tous consentir des sacrifices ici et là afin que des ressources plus consistantes soient dégagées pour poursuivre le combat. La réussite de toute guerre ou de combat contre des problèmes de sécurité et la restauration de la paix et de la stabilité interne sont essentielles pour l'avènement d'un développement significatif. Les problèmes de sécurité dans le nord-est sont surmontables, mais nous devons tous consentir des sacrifices', a poursuivi le général Badeh.

Pana 06/02/2014