AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Ven10312014

Last updateJeu, 30 Oct 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Science et technologie : un Conseil de recherche scientifique en Afrique

Science et technologie : un Conseil de recherche scientifique en Afrique

L'UA va créer un Conseil de recherche scientifique. Le Commissaire de l’Union africaine (UA) pour les Ressources humaines, la science et la technologie, Martial De-Paul Ikounga, a annoncé mardi à Praia, la capitale du Cap-Vert, que l’organisation panafricaine va mettre sur place cette année un Conseil africain de recherche scientifique.

S’exprimant lors d’un événement spécial promu par le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) dans le cadre du sommet de l’innovation en Afrique qui se déroule dans la capitale capverdienne jusqu’à jeudi, il a expliqué que le Conseil aura pour mission de promouvoir la recherche scientifique et l’innovation sur le continent africain.

En présentant les stratégies de l’UA jusqu’à l’horizon 2064, le Commissaire de l’UA a indiqué que le statut de l’institution, qui devra fonctionner sans aucune influence politique, sera approuvé en avril de cette année au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation panafricaine.

Le Conseil africain de la recherche scientifique, a-t-il précisé, devra travailler en partenariat avec l’Université panafricaine, afin que tous les Africains s'impliquent dans la création d’une culture scientifique sur le continent.

M. Ikounga a reconnu que l’Afrique avait besoin de recherches, surtout dans le domaine des changements climatiques et pour ce faire, il faut “créer des synergies et donner aux scientifiques l’opportunité de présenter leur savoir”.

Il considère que la science et la technologie sont essentielles pour concrétiser la vision de l’Union africaine d’une Afrique unie, prospère, qui vit en paix et qui représente aussi une force dynamique dans le concert des nations.

Il a souligné que les ressources humaines devront aussi contribuer à accélérer le dispositif économique africain pour l’accomplissement de la vision de l’UA.

“Nous définissons le rôle de la science et de la technologie comme étant un instrument chargé d’une mission, et cette mission, comme nous l’avons déjà dit, doit réussir, vu que l’Afrique a besoin de ressources à la hauteur', a-t-il ajouté.

Le sommet sur l’Innovation en Afrique réunit, dans la capitale capverdienne, plus de 300 participants des secteurs public, privé et universitaire provenant de 30 pays africains.

La rencontre est organisée par l’entreprise privée capverdienne Ihaba Buildings Enterprises, en partenariat avec le gouvernement du Cap-Vert, la Banque africaine de développement (BAD), la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), entre autres.

Elle a pour objectif de mettre la problématique de l’innovation au centre de l’agenda du développement de l’Afrique comme principal instrument de la compétitivité des économies africaines.

Pana 06/02/2014