Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Sam12202014

Last updateSam, 20 Déc 2014 1pm

Back Accueil Afrique Ouest Actualités Pape Diouf veut la Mairie de Marseille

Pape Diouf veut la Mairie de Marseille

Pape Diouf dévoile les noms de ses colistiers le 3 mars - Pape Diouf a annoncé mardi qu'il publiera, le 3 mars prochain, la liste des membres de l'équipe devant l'accompagner à l'élection municipale de Marseille (France), selon plusieurs médias français reçus à l'APS.

'Il faudra attendre le 3 mars pour connaître l'équipe et le projet issu des propositions collectives recueillies d'ici là au cours de réunions publiques organisées dans les huit secteurs de la ville', rapporte l'Agence France-Presse (AFP), après avoir suivi une conférence de presse de Pape Diouf, mardi matin.

Les prochaines élections municipales françaises auront lieu le 23 et le 30 mars 2014.

L'ex-agent de joueur, réputé homme de gauche, mènera une liste 'd'ouverture et de rassemblement', composée de personnalités de la société civile, ainsi que de politiques, de gauche, comme de droite, selon le journal marseillais La Provence.

Ce quotidien avance le nom de l'ancien écologiste, cadre du Modem, Jean-Luc Bennahmias, comme un futur colistier de Pape Diouf.

'J'ai pris la décision de m'engager dans la bataille en raison d'une demande multiple venue d'horizons divers', a souligné l'intéressé, lors de sa conférence de presse.

'Je n'ai accepté qu'en obtenant des assurances et des garanties, je ne voulais pas que soit accolé le nom d'un parti ou d'un mouvement politique', a-t-il ajouté, promettant de 'tourner le dos à toute démarche politique'.

L'ancien président de l'Olympique de Marseille (Ligue 1 française) préfère s'écarter des idéologies politiques, en arguant que 'lorsqu'un lampadaire est en panne, ce n'est ni de gauche ni de droite que d'essayer de le réparer'.

En rencontrant les journalistes, à la mairie de Marseille, il leur a fait part de son envie de 'changer la donne', dans cette municipalité. 'Je souhaite aller jusqu'au bout et gagner ce match', a-t-il dit.

Il a dirigé l'OM de 2005 à 2009. Le président français, François Hollande, l'a élevé au rang de Chevalier de la Légion d'honneur de France, en octobre dernier.

Cet ancien journaliste sportif est né au Tchad en 1951. Il a été agent de joueurs, avant d'assurer la présidence de l'OM.

Sous sa présidence, l'OM a terminé 5e en 2005-2006, puis 2e en 2006-2007, 3e en 2007-2008, et 2e en 2008-2009.

Ce club a aussi accédé deux fois d'affilée, sous sa direction, à la finale de la Coupe de France, face au Paris Saint-Germain en 2006, puis devant Sochaux en 2007.

APS/05/02/2014