AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Jeu10232014

Last updateJeu, 23 Oct 2014 7pm

Articles

Un projet agricole financé par la Banque mondiale au Congo

Financement additionnel de 2,5 millions américains de la Banque mondiale pour un projet agricole au Congo – Le Congo va bénéficier d'un financement additionnel de la Banque mondiale de 2,5 millions de dollars américains qui permettra de prolonger jusqu'en fin octobre 2015 les activités du Projet de développement agricole et de réhabilitation des pistes rurales (PDARP), a appris mercredi la PANA de source autorisée.

L’objectif de développement de ce projet est d’augmenter la capacité des populations pauvres vivant dans des zones rurales, d’accroître leurs revenus, grâce à l’amélioration des techniques agricoles et des infrastructures de marché et à la mise en œuvre de politiques agricoles et de programmes de dépenses axés sur la lutte contre la pauvreté.

Cette extension permettra de consolider les résultats du projet, de renforcer les synergies entre les différentes composantes et d'améliorer sa justification économique.

'A travers le PDARP, c’est en réalité le développement durable de manière générale qui est concerné, et ce financement additionnel devrait servir à consolider les acquis de la première phase du projet concernant la vie sociale, éducative et financière des populations concernées', a indiqué la Représentante de la Banque mondiale au Congo, Mme Sylvie Dossou.

Ce financement se justifie par les résultats jugés satisfaisants, qui ont contribué à l’atteinte de l’objectif de développement, notamment en termes de renforcement des capacités du ministère de l’Agriculture et de l’élevage et de celui de la Pêche et de l’aquaculture.

Par ailleurs, 1.251 km de pistes rurales ont été rahabilités qui ont désenclavé 221 villages, desservant environ 300.000 habitants et 36 infrastructures de marché ayant permis un accès à plus de 50.000 personnes ont été construites.

De même, ce projet a permis d'appuyer les activités productives et génératrices de revenus en milieu rural, avec le financement de 814 micro-projets, au profit de 10.247 bénéficiaires, dont plus de la moitié sont des femmes.

Chargé du Projet à la Banque mondiale, Amadou Oumar Ba a indiqué que ce financement additionnel va constituer un levier fondamental de réduction de la pauvreté en milieu rural et une réelle opportunité pour le gouvernement de la République du Congo en vue de consolider l’approche de développement agricole et rural initiée à travers le projet initial, en corrigeant les erreurs du passé, de mettre en œuvre les objectifs de la stratégie du secteur avec un accent spécifique sur la sécurité alimentaire, et de s’engager résolument vers la promotion des chaînes de valeurs agricoles porteuses.

Le financement additionnel permettra d’élargir le projet en augmentant les résultats par composantes et le nombre de bénéficiaires, qui passera ainsi à plus de 320.000 personnes au terme du délai prévu.

Il contribuera également à la mise en œuvre de la stratégie du secteur agricole, dont l’objectif global est de contribuer à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté grâce au développement du secteur agricole.

Le coût global du projet qui s’exécutera sur une période de 18 mois s’élève à 10,5 millions de dollars, avec un apport supplémentaire de l’État d’un montant de 08 millions de dollars.

Le projet initial d’un montant de 40 millions de dollars, co-financé à parts égales entre le gouvernement de la République du Congo et la Banque mondiale à travers un don IDA, avait été approuvé par le conseil d’administration de la Banque mondiale en 2007.

Il a été exécuté avec succès entre 2008 et 2013.

À ce jour, le portefeuille de la Banque mondiale au Congo compte onze projets actifs pour un montant global de 482 millions de dollars américains.

Pana 05/02/2014