Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Lun12222014

Last updateLun, 22 Déc 2014 12pm

Back Accueil Afrique Ouest Actualités Afrique du Sud Transport : une nouvelle ligne ferroviaire en Zambie

Transport : une nouvelle ligne ferroviaire en Zambie

Des entreprises sud-africaines vont construire une nouvelle ligne ferroviaire en Zambie - Les entreprises de logistique cotées à la Bourse des valeurs de Johanesbourg, en Afrique du Sud, et la compagnie de navigation Grindrod ont signé mardi un accord avec la Zambia's Northwest Rail Company Limited (NWR) pour la construction et la mise en opération de 590 kilomètres de lignes ferroviaires partant de la ville minière de Chingola à la frontière avec l'Angola.

L'accord permettra aux deux parties de conclure une étude de faisabilité bancable qui est actuellement en cours au moment où le début des constructions est prévu en 2014.

Un communiqué commun publié par les deux entreprises révèle que la ligne de chemin de fer sera construite en deux phases : la phase 1 qui s'étend de Chingola à Kansanshi, aux mines de Lumwana et Kalumila en Zambie, soit 290 kilomètres et la phase 2 qui la relie avec la ligne de Benguela sur la ligne frontalière entre la Zambie et l'Angola, près de Jimbe. 

L'intention est que la phase 1 viabilise des minerais existants et le transports du cuivre fini, au moment où la phase 2 permet d'ouvrir un corridor direct vers Lobito, ce qui permettra à la zone enclavée de la Zambie d'importer du pétrole directement de l'Angola et de stimuler d'autres activités de mines dans l'ouest de la région de la Ceinture de cuivre.

L'estimation de coût du capital de la phase 1 est de l'ordre de 489 millions de dollars américains, alors que la phase 2 doit coûter 500 millions de dollars américains, indique le communiqué.

'J'étais en train de développer ce projet depuis un certain nombre d'années et la synergie d'affaires avec Grindrod's Rail fait de cette entreprise le partenaire idéal dans la Joint Venture et donne un sens à notre capacité de réaliser ce projet dans un délai très court', a déclaré Enoch kavindele, un ancien vice-président de la Zambie, et fondateur/propriétaire de NWR.

'Cet investissement permettra à Grindrod d'exploiter les synergies de nos placements dans le corridor de chemin de fer nord-sud et dans nos opérations de port à Maputo, Richards Bay et Durban. Nous voyons également un grand potentiel dans la création d'une porte vers l'atlantique en passant par l'Afrique centrale à travers Lobito et espérons jouer notre part dans la mise en oeuvre pour en faire une réalité avec le développement de le phase 2', a déclaré Dave Rennie, directeur général de Grindrod Freight Service-Ports&Rail.

La Ceinture de cuivre est à cheval sur les frontières nord zambienne et le sud de la RD Congo et serait parmi les régions les plus riches en Afrique.

La production actuelle de cuivre dans cette zone compte pour 8 % dans la production mondiale.

Pana 05/02/2014