AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08012014

Last updateJeu, 31 Juil 2014 6am

Articles

Mauritanie: L'élection du président Aziz à la tête de l'UA à la Une

Nouakchott, Mauritanie - La presse mauritanienne a commenté lundi l’élection à la présidence en exercice tournante de l’Union africaine (UA), de Mohamed Ould Abdel Aziz, jeudi dernier, lors de l'ouverture du 22ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation panafricaine à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Dans son éditorial du jour, le quotidien gouvernemental « Horizon » salue la décision de l’UA comme « un signe de  reconnaissance des efforts déployés par la Mauritanie au cours des dernières années, en faveur  de la paix, de la stabilité, de la sécurité et du développement de l’Afrique».

Cette élection est aussi une preuve «de vitalité de la diplomatie mauritanienne au triple plan sous régional, régional et international», ajoute le journal.

Du coup, le président Aziz «assume la présidence en exercice de l’Union africaine (UA) et celle de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), ce qui l’engage dans une action en faveur de l’intégration et de la complémentarité économique au sein d’un espace englobant la Guinée, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal».

Pour sa part, l’hebdomadaire « La Tribune' présente  la désignation de Mohamed Ould Abdel Aziz à la présidence en exercice de l’UA comme «un Retour de la Mauritanie».

Pour cet organe,  cette élection «est un événement à célébrer  pour ce qu’il implique de tournants dans le processus de normalisation des relations de notre pays avec son environnement naturel, notamment l’Afrique».

Le même  journal égratigne au passage «ceux qui ont inspiré, soutenu, justifié,  appliqué et défendu la politique extérieure qui a mené au retrait de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la reconnaissance de l’Etat d’Israël par la Mauritanie, tout comme ceux qui ont poussé vers le conflit avec le Sénégal».

Pana 04/02/2014