AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Ven10312014

Last updateVen, 31 Oct 2014 6pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Fonds de co-investissement en Guinée équatoriale

Fonds de co-investissement en Guinée équatoriale

Malabo prévoit 1 milliard de dollars pour le Fonds de co-investissement avec les investisseurs étrangers - La Guinée équatoriale a prévu de doter le Fonds de co-investissement de 500 milliards de FCFA (environ 1 milliard de dollars américains) pour soutenir la politique d'attrait des investissements étrangers dans le pays.

L'annonce a été faite lundi par le ministre équato-guinéen des Finances et du Budget, Marcelino Owono Edu, à l'ouverture d'un symposium de deux jours à Malabo, au cours duquel le programme de diversification économique du pays a été dévoilé.

'Ce fonds de co-investissement est en conformité avec l'engagement du pays à jeter les bases d'une diversification économique afin d'assurer la croissance et de créer plus d'emplois dans le pays', a déclaré M. Edu, qui ajoute: 'nous avons été bénis par une richesse pétrolière fabuleuse, que nous voulons utiliser pour bâtir les fondations d'un pays émergent, via un solide plan de diversification économique et d'industrialisation'.

S'exprimant devant une assemblée de plus de 700 entrepreneurs, investisseurs et analystes, universitaires et représentants des agences de développement réunis à ce symposium, M. Edu a dit que le fonds entend relancer la stratégie globale de l'Etat à diversifier l'économie au-delà du gaz et du pétrole, moteurs de sa croissance récente, pour développer un système économique plus équilibré, moins vulnérable face aux changements globaux en matière d'offre et de demande pétrolières.

Selon lui, durant les trois prochaines années, le fonds stimulera le développement économique du pays autour des secteurs-clé de l'économie qui ont été identifiés pour le développement industriel, ainsi que le secteur privé international: l'agriculture et l'élevage, les pêches, la pétrochimie et les mines, le tourisme et les marchés financiers.

D'après le ministre, 'un certain nombre de protocoles d'accord seront signés entre les firmes internationales et des partenaires locaux durant les deux jours du forum'.

Pana 04/02/2014