AfriqueJet Actualités

Actualité Afrique | Actualités & informations - Actualités Africaines

Dim04202014

Last updateDim, 20 Avr 2014 3pm

Articles

Assurance crédit et accès au financement au Sénégal

Le défaut d'assurance crédit, principale source de rejet des dossiers des PME - Secteur pourvoyeur d'emplois, les Pme ne disposent pas toujours de la confiance des banques. En effet, seuls 10 % des crédits bancaires leur sont alloués. Le manque d'assurance crédit et de cautionnement reste l'un des principales causes de rejet.

Alors qu'elles représentent 90 % du tissu économique national, les micros, petites et moyennes entreprises (Pme) ne captent que 10 % des crédits bancaires.

Un paradoxe dont souffre le Sénégal, selon Augustin Faye, directeur de cabinet du ministre du Commerce, de l'Entreprenariat et du Secteur informel, qui présidait l'atelier sur les « Branches d'assurances du crédit et de la caution » organisé par l'Agence de développement et d'encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme), en partenariat avec les sociétés d'assurance Sonac et Allianz. Pourtant, ajoute M. Faye, pas moins de 30 banques et établissements financiers sont en activité sur la place de Dakar et, chaque année, les crédits à l'économie progressent de plus de 15 %. Aussi, les ressources des banques ont augmenté de 25 % en 2011 et 2012.

Ce faisant, estime le directeur de cabinet, gouvernement et partenaires financiers doivent s'investir à renforcer ces Pme, en vue d'obtenir « une croissance forte et durable » dans les années à venir. L'Adepme, qui a enclenché un programme d'éducation financière au profit des Pme depuis 2009, a initié cet atelier dans le but de permettre aux Petites et moyennes entreprises (Pme) de détenir des « informations fiables » pour bénéficier des financements. « On a voulu que les Pme soient directement en contact avec les experts en assurance. D'où cette rencontre B to B pour permettre aux Pme d'exposer leurs problèmes et aux sociétés d'assurance de leur expliquer les offres de produits adaptés à leurs problèmes », indique Louis Sarr, directeur administratif et financier de l'Adepme.

L'assurance caution reste une technique de sûreté qui permet aux entreprises d'acquérir auprès d'une compagnie d'assurance une protection sur les engagements qu'elles ont souscrits. Dans ce sens, Augustin Faye estime que « le recours à la caution d'une compagnie d'assurance constitue une réelle source de financement du fonds de roulement, réduit l'emprise bancaire et évite des dépôts en garantie ». D'ailleurs, le rejet des demandes de crédit des Pme est principalement dû à trois causes : le manque de garantie, le défaut d'assurance crédit et de cautionnement et l'insuffisance de la qualité dans le montage technique des dossiers.

Par Maguette Ndong

Le Soleil/03/02/2014