Mer11262014

Last updateMer, 26 Nov 2014 11am

Back Information News All Africa Actualités Afrique du Nord Maroc-OMS: Signature d'un programme conjoint de coopération

Maroc-OMS: Signature d'un programme conjoint de coopération

Santé - Le Maroc et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont signé, à Rabat, le programme conjoint de coopération Maroc-OMS pour la période 2014-2015, auquel la contribution financière de l'OMS s'élève à près de 2,9 millions de dollars.

La cérémonie de signature a été présidée par le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, et le représentant de l'OMS au Maroc, Dr. Yves Souteyrand.

Intervenant à cette occasion, M. El Ouardi a indiqué que "le Maroc a été parmi les Etats membres ayant bien accueilli la nouvelle réforme de l'OMS qui vise le renforcement du partenariat pour un soutien adapté aux besoins du pays et conforme aux principes d'objectivité et de transparence", ajoutant que "la mise en œuvre des orientations de cette réforme a été concrétisée lors de la préparation de ce programme de coopération Maroc-OMS 2014-2015 avec une planification basée sur un nouveau processus opérationnel".

Et de préciser que "ce processus a mis l'accent sur les actions et les domaines dans lesquels l'Organisation a une fonction ciblée ou un avantage comparatif, tout en s'assurant de l'efficacité, de la réactivité et de la redevabilité", soulignant que "cette planification s'est basée sur le 12ème programme de travail 2014-2019 et le budget programme 2014-2015 que les Etats membres ont adopté à l'unanimité", lors de la dernière Assemblée mondiale de la Santé tenue en mai 2013.

Le ministre a relevé que cette planification "a été complétée par l'identification des catégories et des secteurs de programmes prioritaires pour le Maroc issus des orientations de la stratégie sectorielle 2012-2016, des recommandations de la lettre Royale annoncée lors de la 2ème Conférence nationale sur la santé et du Livre blanc".

Ce nouvel exercice de planification, ajoute le ministre, a permis "de limiter le nombre de programmes contrairement aux biennies précédentes en vue d'éviter une dispersion des actions à même de rendre difficile l'évaluation de leur impact".

Ainsi, dans les cinq catégories programmées par l'OMS, à savoir les maladies transmissibles, les maladies non transmissibles, la promotion de la santé à toutes les étapes de la vie, les systèmes de santé et la préparation, surveillance et intervention, huit secteurs prioritaires ont été identifiés par le département de la santé.

Il s'agit notamment, a-t-il souligné, des maladies à prévention vaccinale, les maladies non transmissibles, la santé mentale et abus de substances psychoactives, les déterminants sociaux de la santé, les politiques, stratégies et plans de santé nationaux, les services de santé centrés sur la personne, les systèmes d'information sanitaires et données factuelles sur la santé et les capacités d'alerte et d'interventions.

Libération/03/02/2014