AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Sam10252014

Last updateSam, 25 Oct 2014 6pm

Articles

France-Côte d'Ivoire: François Hollande annoncé à Abidjan

International - Le chef de l'Etat français, François Hollande, va-t-il effectuer une visite d'Etat en Côte d'Ivoire ? Oui, répondent des sources diplomatiques concordantes.

Seulement, ce ne sera plus à la mi-février comme initialement annoncé. Selon la publication La lettre du continent N°675 du 29 janvier 2014, " La première visite officielle de François Hollande à Abidjan se décale progressivement dans l'agenda. Aux dernières nouvelles, le président français devrait se rendre sur les bords de la lagune Ebrié, les 27 et 28 février ". Cette visite est diversement appréciée par les Ivoiriens.

Pour le régime Ouattara issu de la rébellion armée, il s'agit d'une preuve grandeur nature de son adoubement par la France. " C'est normal ", estiment quelques proches du régime. Pour eux, c'est dans l'ordre normal des choses que la France qui a contribué à installer Alassane Dramane Ouattara au pouvoir vienne le soutenir. Pour la majorité des Ivoiriens qui souffrent de la dictature Ouattara ainsi que pour l'opposition, cette visite de François Hollande constitue un mauvais signal en faveur de la lutte pour la démocratie et les droits de l'homme en Côte d'Ivoire. D'autant que depuis avril 2011, le pays est devenu une prison à ciel ouvert où tous les droits humains sont violés et un tombeau pour la démocratie.

Même conscients de ce qu' " un pays n'a pas d'amis mais des intérêts " comme le disait De Gaulle, les Ivoiriens n'arrivent pas à comprendre que Hollande, un président issu du Parti socialiste (Ps), vienne cautionner une dictature de notoriété, une dictature confirmée. Car au moment où François Hollande vient en Côte d'Ivoire, la situation des libertés individuelles et publiques est des plus déplorables. Plus des 80.000 Ivoiriens fuyant le régime répressif d'Alassane Dramane Ouattara sont contraints à l'exil. Plus de 700 prisonniers politiques croupissent encore dans les prisons de l'ensemble du pays ; sans compter ceux qui sont retenus dans les camps secrets de torture. Faut-il parler des personnalités dont les biens sont confisqués par la milice pro-Ouattara ? faut-il évoquer les exactions que commettent en toute impunité les dozos et les Frci... ?

François Hollande vient soutenir un régime qui est aux antipodes de la démocratie. Mais au-delà, il vient cautionner l'action de la France de Nicolas Sarkozy qui a installé par les armes un régime après avoir renversé un autre. La France de Sarkozy est-elle celle de Hollande ? La réponse se trouve dans la visite que l'actuel président français effectuera en Côte d'Ivoire à la fin de ce mois de février.

Par Armand Bohui

Notre Voie/03/02/2014