AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Mer10012014

Last updateMer, 01 Oct 2014 8am

Articles

Sanctions du Conseil de sécurité contre la Centrafrique

L'UA se félicite des sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU contre la RCA - L'Union africaine (UA) s'est félicitée de l'embargo des Nations unies sur les armes imposé à la République centrafricaine (RCA) ainsi que des restrictions des déplacements et du gel des avoirs d'individus et d'entités de la Centrafrique par le Conseil de sécurité de l'ONU.

On rappelle que ces sanctions ont été imposées dans le cadre de la Résolution 2127 du 05 décembre 2013, quand les Nations unies ont donné leur feu vert au déploiement de troupes françaises et africaines dans ce pays d'Afrique centrale enclavé et en proie à des troubles pour protéger les populations civiles par l'usage de la force.

Selon une note du Conseil de paix et de sécurité de l'UA (CPS UA), tous les Etats membres et les organes concernés de l'organisation continentale ont été invités à fournir 'tout le soutien nécessaire' au Panel d'experts qui sera mis en place par le Secrétaire général de l'ONU pour le suivi de ces sanctions.

Le CPS s'est également félicité de la création, le 22 janvier 2014, d'une Commission d'enquête internationale pour faire la lumière sur les violations des droits de l'Homme et du droit humanitaire international en RCA depuis le 1er janvier 2013.

La Commission africaine des droits de l'Homme et des peuples a été enjointe à prendre toutes les mesures nécessaires pour contribuer à la promotion et au respect des droits humains en RCA.

La CPS a insisté sur la responsabilité incombant principalement aux parties centrafricaines de mettre fin à la violence, de stabiliser la situation sécuritaire, de promouvoir la réconciliation nationale et de trouver une solution durable aux défis multidimensionnels auxquels sont confrontés leur pays.

Il a souligné la nécessité de la tenue rapide de la Conférence de réconciliation nationale décidée lors du sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats d'Afrique centrale (CEEAC), organisé du 09 au 10 janvier 2014 et a invité le Secrétariat général de la CEEAC et la Commission à apporter tout le soutien nécessaire au Médiateur et aux parties centrafricaines.

Le Conseil s'est également félicité de l'élection, le 20 janvier 2014, par le Conseil national de transition (CNT), de Mme Cathérine Samba-Panza comme chef d'Etat de la Transition, ainsi que de la nomination qui s'en est suivie de  André Nzapayeke comme Premier ministre et de la formation d'un nouveau gouvernement.

Il a exprimé le souhait que ces mesures rendent possible la relance de la transition et assurent sa conclusion dans les délais impartis.

Pana 31/01/2014