AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer09032014

Last updateMer, 03 Sep 2014 8am

Articles

Egypte: L'UA appelle à un scrutin libre et transparent

Electione en Egypte - L'Union africaine (UA) a invité les autorités intérimaires égyptiennes à s'assurer de la plus large participation possible aux prochaines élections dans ce pays et que ce scrutin soit libre, juste et transparent. Le Conseil de paix et de sécurité de l'UA (CPS), qui se réunit à Addis-Abeba au niveau des chefs d'Etat et de gouvernement, a également instruit la Commission de l'UA (CUA) de discuter avec les autorités égyptiennes sur la meilleure façon dont l'UA pourrait superviser et observer le processus électoral sur la base des instruments applicables de l'UA, comme le déploiement de missions d'observation à court et long termes. 


En discutant de la situation actuelle dans ce pays d'Afrique du Nord, le CPS a réaffirmé la solidarité du continent africain avec le peuple d'Egypte et noté que ses aspirations à la démocratie, au respect de l'Etat de droit et au bien-être étaient conformes aux instruments pertinents de l'UA.

Le Conseil a également réitéré l'engagement de l'UA, conformément à ses devoirs et responsabilités envers tous ses membres, à aider l'Egypte à surmonter les défis à venir dans l'esprit du panafricanisme et de la quête de solutions africaines aux problèmes africains.

Dans un communiqué publié à l'issue de sa 416ème session, le CPS a félicité la présidente de la CUA, le Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma, pour les mesures prises pour l'application de ses décisions précédentes, en particulier la création rapide du Panel de Haut Niveau pour l'Egypte.

Le Conseil a félicité le Panel et ses membres, à savoir l'ex-président malien, Alpha Oumar Konaré, l'ex-président du Botswana, Festus Mogae et l'ex-Premier ministre djiboutien, Dileita Mohamed Dileita, pour leur engagement et les efforts déployés dans l'accomplissement de leur mission.

Selon le communiqué, le CPS a pris note des mesures prises par les autorités intérimaires pour la mise en oeuvre de la feuille de route pour la transition, élaborée le 03 juillet 2013.

Cette feuille de route prévoyait l'adoption d'une nouvelle Constitution, à travers un référendum organisé les 14 et 15 janvier 2014 et l'organisation des élections présidentielles devant être suivies d'élections législatives dans un délai de 60 jours.

Pana 31/01/2014