AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Ven10312014

Last updateJeu, 30 Oct 2014 7pm

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique Centrale Cameroun: Controverse autour d’un gala international de boxe

Cameroun: Controverse autour d’un gala international de boxe

Gala international de boxe au Cameroun - La Fédération camerounaise de boxe (FECABOXE) et Wilma promotion, une agence événementielle ayant annoncé la tenue d’un gala international de boxe au Cameroun, peinent à s'entendre sur les modalités de l’organisation de cet événement sportif initialement annoncé à Yaoundé pour samedi prochain, a appris la PANA ce mercredi, de source officielle.


'A quatre jours de cet événement sportif annoncé en grande pompe par son organisatrice, la Française Wilma Perez, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de boxe, Marie Robert Eloundou, fait savoir que les conditions nécessaires à sa tenue ne sont pas encore résolues.

En effet, ce gala international de boxe baptisé 'Le choc des champions', est une initiative de Wilma promotion que dirige la Française Wilma Perez. Toutefois, après s’être déclarée favorable et disponible à accompagner l’organisation de ce gala international de boxe, la Fédération camerounaise de boxe a indiqué à sa promotrice les engagements qui conditionnent une telle organisation.

La FECABOXE a exigé que Wilma promotion soit détentrice d’une licence d’organisateur de combats professionnels, qu’elle s’assure que les boxeurs engagés sont détenteurs chacun d’une licence sportive pour l’exercice en cours et que les boxeurs disposent chacun d’un certificat d’aptitude à l’exercice de la boxe.

L’autre exigence de la FECABOXE concerne la préparation par Wilma promotion des contrats avec les boxeurs engagés.

La FECABOXE qui avait subordonné l’organisation de ce gala international de boxe à la présentation de toutes ces pièces pour une séance de travail à l’effet d’arrêter le plateau technique au moins cinq jours avant ledit évènement, envisage déjà le renvoi ou l’annulation pure et simple de cette manifestation sportive.

La Fédération camerounaise de boxe qui sort d’une suspension de la Fédération internationale de boxe amateur (FIBA), n’entend plus s’attirer les foudres de cette instance faîtière de boxe.

Pana 30/01/2014