AfriqueJet News & Informations

Actualités France | News et informations du jour Afrique

Lun10202014

Last updateDim, 19 Oct 2014 3pm

Articles

Crise des terminaux pétroliers en Libye

Les quotidiens libyens s'intéressent à la crise des terminaux pétroliers bloqués - Les journaux libyens parus ce mercredi se sont intéressés à plusieurs sujets dont les plus importants concernent la crise des terminaux pétroliers bloqués, situation qui a causé des pertes estimées à plus de 10 milliards de dollars, à la préoccupation exprimée par des organisations internationales par rapport à la situation sécuritaire qui prévaut dans de nombreuses régions de la Libye et enfin au démenti apporté par les autorités égyptiennes sur une quelconque transaction dans la libération des diplomates égyptiens, enlevés récemment à Tripoli.


Le journal 'La Nouvelle Libye' a révélé qu'un accord destiné à permettre à ces terminaux vitaux à reprendre leurs activités sera signé dans deux semaines.

Le quotidien a cité, à cet égard, les déclarations du président du prétendu 'gouvernement de la région de la Cyrénaïque', Abdrabo al-Barissi, qui affirme que 'des entretiens avec le gouvernement provisoire et le Congrès national général ont abouti à une avancée notable concernant la satisfaction des doléances politiques', précisant que 'le différend entre les deux parties s'est sensiblement réduit et que les choses tendent vers une solution de la crise'.

Le journal indique que cette crise a entrainé la réduction des exportations du pétrole d'environ 600.000 barils/jour, précisant que le gouvernement, à cause de cette situation, fait face à des difficultés au niveau du Trésor dont la grande partie des recettes est tirée des revenus pétroliers.

Abordant l'aspect sécuritaire, le journal 'Libye info' s'est intéressé à la 'préoccupation' exprimée par des organisations locales internationales de secours par rapport à la poursuite des combats dans la ville de Sebha (sud-ouest de la Libye) et dans d'autres zones comme Al-Kufr et  Warshafa, en banlieue de Tripoli.

Le journal a indiqué, à et égard, que le comité international de la Croix-rouge et la Société du Croissant-rouge de la Libye, 'ont exigé la protection des blessés et des civils'.

Les deux organisations ont particulièrement insisté sur la nécessité pour les blessés de toutes les parties de bénéficier de soins médicaux dont ils ont besoin et de façon rapide. Elles ont aussi plaidé pour la protection de toutes les structures de santé.

De son côté, le journal 'Février', abordant l'affaire des cinq diplomates égyptiens enlevés dans la capitale libyenne avant d'être libérés, a écrit que les autorités égyptiennes ont démenti avoir signé une transaction avec les ravisseurs pour obtenir la libération des diplomates dont l'enlèvement a coïncidé avec l'arrestation, en Egypte, du chef du centre des opérations des Thowar (ex-rebelles), Choabane Hadiya.

Citant un communiqué du ministère égyptien des Affaires étrangères, le journal annonce l'évacuation de l'ambassade d'Egypte en Libye de tous ses travailleurs en attendant que des mesures sécuritaires de protection soient assurées pour eux.

Pana 30/01/2014