AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Ven08012014

Last updateVen, 01 Aoû 2014 11am

Back Information News Afrique Ouest Actualités Afrique du Nord Libye: L'Armée reprend la base militaire aérienne de Tamahanat

Libye: L'Armée reprend la base militaire aérienne de Tamahanat

Les forces armées libyennes ont repris mardi soir le contrôle de la base militaire aérienne de Tamahanat, à 30 km au nord-est de Sebha, dans le Sud du pays et capturé 18 hommes armés, ont annoncé des sources officielles. Le ministre libyen de la Culture, al-Habib al-Amine, actuellement présent dans la région, a indiqué à l'Agence de presse libyenne (officielle) que l'armée de l'Air avait bombardé plusieurs sites aux alentours de la zone de Samouna, proche de la base de Tamahanat où s'étaient retranchés des hommes armés.


Il a ajouté que l'armée de l'Air surveillait toute la zone sud jusqu'à Obari pour détecter tous les mouvements suspects dans cette partie du pays.

Selon le ministre, des hommes armés occupent des sites sensibles et leur délogement nécessite un peu de temps.

Il a signalé que des tirs avaient visé mardi soir le siège de la sixième Brigade de l'infanterie, au centre de Sebha, alors que l'ancienne forteresse de la ville a été endommagée par des tirs.

Selon lui, les forces de l'armée sont actuellement positionnées dans la zone d'al-Chatii, bouclant ainsi la partie nord de Sebha, où elles vont entrer pour soutenir les éléments déjà à l'intérieur de la ville pour tenter de sécuriser la capitale sud de la Libye.

Des affrontements se sont produits le 11 janvier dernier entre les tribus Toubou et Awlad Suleyman, faisant au moins 88 morts et 130 blessés, rappelle-t-on.

Des fidèles de l'ancien régime ont exploité ces affrontements pour s'emparer de la base de Tamahanat et semer des troubles dans la ville, obligeant les autorités à envoyer des renforts militaires pour mettre hors d'état de nuire ces groupes armés qui ont aussi occupé plusieurs sites à Sebha.

Des informations font état de combats toujours en cours entre l'armée, soutenue par des Thowar (ex-rebelles) de Misrata et des partisans de l'ancien régime dans la ville et ses alentours.

Pana 29/01/2014