28
Mer, Sep

Bourse-Togo : la BRVM à la conquête des entreprises

Économie
Typographie

A Lomé, au Togo, la Bourse régionale des valeurs mobilières et Edoh Kossi Aménouvé, son directeur général, ont initié un mouvement de séduction des entreprises du pays. Les Journées BRVM-Togo, qui ont eu lieu dans les locaux d’Ecobank Transnational Incorporated, ont été l’occasion d’une table-ronde qui a fait appel aux financiers, banquiers, chefs d’entreprises et opérateurs économiques.

Ils ont pu échanger sur la thématique du « rôle du marché financier régional dans le financement des économies de l’Uemoa ».

Fort de la bonne santé financière de sa société, Edoh Kossi Aménouvé a encouragé les entreprises du Togo à rentrer en bourse, le marché financier représentant une vrai opportunité de lever des fonds nécessaires à leurs financements.

Cette position a été soutenue par les professionnels de la finance, pour qui le marché financier est une véritable source de financements, surtout dans le cadre des financements de long terme, pour les entreprises.

Le directeur groupe marchés des capitaux et actifs financiers chez ETI, Paul Aithnard, le confirme : « il faut inciter les sociétés à se tourner vers le marché financier et moins vers les banques ».

Quant au président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (Apbef) du Togo, Michel Koffi Dorkenoo, il va dans le même sens indiquant que « les banques ne sont pas la seule source de financement des entreprises » et qu’est maintenant nécessaire « une transition vers le marché financier ».

Venance Agopomé, Vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT), a encouragé la BRVM à sensibiliser les opérateurs économiques du Togo à une culture et une éducation boursière et à faciliter l’entrée sur le marché des PME/PMI africaines. Cela est d’autant plus nécessaire que, si ce n’est ETI maison d’Ecobank basée au Togo, aucune entreprise du Togo n’est cotée en bourse.

AfriqueJet