26
Dim, Jui

Grand-Bassam en Côte d'Ivoire: la situation après l'attaque

Actualité
Typographie

La ville de Grand-Bassam en Côte d'Ivoire a fait l'objet d'une attaque terroriste hier dimanche 13 mars 2016. Des assaillants non identifiés s'en sont pris à plusieurs sites de la ville dont la plage et des réceptifs hôteliers. Le bilan provisoire de l'attaque de cette ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et ancienne capitale du pays est estimé à 22 personnes tuées et 22 autres blessées dont quatre Européens.

Après les attaques terroristes au Mali et au Burkina Faso, la Côte d'Ivoire devient à son tour une cible malgré l'assurance qu'à voulu donner en juillet 2015 Monsieur Bruno Nabagné Koné, porte-parole du gouvernement ivoirien : 'Je peux à nouveau rassurer les Ivoiriens sur la base de ce que nous disent les services en charge de la sécurité et de la défense, qu’il n’y a pas de menaces réelles, visibles à ce jour sur le territoire ivoirien'.

Six terroristes neutralisés à Grand-Bassam en Côte d'Ivoire

Selon Monsieur Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, les forces de l'ordre ivoiriennes auraient neutralisé six terroristes après l’attaque de Grand-Bassam.

Alassane Ouattara, le président ivoirien, s'est rendu sur les lieux du drame alors que le bilan officiel fait état de 14 civils tués dont quatre de race blanche, deux éléments des forces spéciales ivoiriennes et six terroristes.

Les victimes seraient de nationalité malienne, burkinabé, camerounaise, française et allemande.

Situation sous contrôle à Grand-Bassam en Côte d'Ivoire

Suite à sa visites sur ls liux de l'attaque, le Président Alassane Ouattara a assuré que la situation était sous contrôle à Grand-Bassam et que des mesures importantes avaient été prises : 'A l’heure où je parle, le calme est revenu à Grand-Bassam. Les personnes qui étaient à Assinie, à 50 kilomètres d’ici, pour le week-end, ont pu rentrer tranquillement à Abidjan. Je voudrais dire à tous nos concitoyens, à toute la population que la situation est sous contrôle. Le calme est revenu et nous continuons de renforcer la sécurité à Grand-Bassam, à Abidjan et sur l’ensemble du territoire ivoirien'.

AfriqueJet