AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Sam07262014

Last updateSam, 26 Juil 2014 12pm

Back Information News Afrique Ouest Emploi des jeunes en Afrique subsaharienne

Emploi des jeunes en Afrique subsaharienne

Ouverture à Dakar d'une conférence sur l'emploi des jeunes en Afrique subsaharienne - Une conférence internationale sur l'emploi des jeunes en Afrique subsaharienne a débuté ce mardi à Dakar, au Sénégal, en présence de plusieurs responsables politiques et experts, en vue de trouver des solutions importantes liées à la question de l'emploi des jeunes.


Ayant pour thème 'Mettre les jeunes au travail par la recherche et la pratique', cette conférence est organisée par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) du Canada en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), le Consortium pour la recherche économique et sociale (CRES), le Partenariat pour les politiques économiques (PEP) et l'Initiative 'Thinktank'.

Présidé par le Premier ministre du Sénégal, Mme Aminata Touré, cette conférence vise à créer un forum de réflexion, d'échanges et de partage entre responsables politiques, experts, chercheurs africains et internationaux afin de parvenir ensemble à trouver des solutions au chômage des jeunes suivant les réalités locales de chaque pays de l'Afrique subsaharienne.

'Les pays africains doivent faire face et relever d'importants défis, à l'instar de tous les autres pays du monde. Le chômage des jeunes, l'un des défis le plus urgent, favorise les inégalités et l'exclusion sociale, en conséquence, aggrave l'insécurité et les troubles socio-économiques', a déclaré Mme Touré.

'C'est pourquoi, la prise en charge de cette question, à la fois difficile et lancinante, consiste d'abord par la mobilisation et la mise en commun de toutes les ressources disponibles pour la connaissance du marché du travail dans toutes ses dimensions, car nous devons agir dans l'urgence pour préparer l'avenir', a-t-elle ajouté.

Parlant de son pays, le Premier ministre du Sénégal a indiqué que le taux de chômage des jeunes actifs âgés de 15 à 24 ans était estimé à 12,2 pour cent en 2011, selon l'Agence nationale de la statistique et de la démogaphie (ANSD).

Ainsi, en 2011 le taux de chômage des diplômés de l'Enseignement supérieur était de 30 pour cent, alors que les jeunes femmes qui sont les plus touchées représentent à l'échelle nationale 71 pour cent des chômeurs.

Globalement, le niveau du sous-emploi avait atteint 22 pour cent chez les jeunes hommes et 33 pour cent chez les jeunes femmes.

Pour baisser ces taux, Mme Touré a indiqué que le chef de l'Etat du Sénégal, Macky Sall, veut faire de l'agriculture un véritable vecteur de développement à travers la création d'opportunités pour la jeunesse et la transformation du monde rural.

Saluant l'initiative des organisateurs, Mme Touré a souligné que l'Etat du Sénégal attend des résultats et propositions pertinentes à la fin de cette conférence afin de mieux identifier les niches que l'action publique pourrait capitaliser pour en faire des opportunités viables pour la jeunesse.

'Les différents défis du Sénégal sont en quelque sorte communs à plusieurs pays de la sous-région et du continent africain. C'est pourquoi, nous espérons que cette rencontre d'experts débouchera sur des recommandations qui prennent en compte nos réalités locales et susceptibles de contribuer de façon constructive à la mise à jour de la Déclaration de Ouagadougou, au Burkina Faso', a-t-elle déclaré.

Cette conférence se tient en prélude à la session extraordinaire de la conférence de l'Union africaine des ministres du Travail prévue à Windhoek, en Namibie, en avril prochain.

La rencontre de Windhoek devrait être sanctionnée, entre autres, par l'adoption d'un nouveau plan d'action pour la promotion de l'emploi des jeunes en Afrique.

La rencontre des ministres prépare le sommet extraordinaire des chefs d'Etat de l'Union africaine qui aura lieu en septembre prochain pour marquer le 10ème anniversaire de la Déclaration de Ouagadougou.

Pana 28/01/2014