02
Ven, Déc

Discours du nouvel an 2016 et performances économiques

Économie
Typographie

Avec un taux de croissance économique prévisionnel à 6,4% le chef de l’Etat du Sénégal, Macky Sall, a tenu à saluer jeudi soir les performances économiques de son pays en déclarant: 'l’année 2015 s’achève sur de bons résultats en matière de croissance, de maitrise de l’inflation et du déficit public. Les bonnes performances de notre économie se consolident'.

Selon le Président de la République du Sénégal, la mise en œuvre des projets et réformes phares du Plan Sénégal émergent (PSE) couplée d'une très bonne pluviométrie, sont à la base de cette excellente performance économique.

L'objectif annuel moyen fixé dans le Plan Sénégal émergent en matière de croissance économique est de 7%. Avec cette prouesse économique de l'année qui vient de se terminer, le Président Macky Sall estime que le pays est en bonne voie pour atteindre l’objectif moyen de 7% de taux de croissance annuel.

Sur le plan  budgétaire, l'Etat devrait pouvoir financer, sur ressources propres, le budget national qui dépasse pour la première fois le seuil des 3000 milliards de francs CFA.

Concernant la dernière campagne agricole, le bon hivernage a rendu possible d’excellents résultats dans un secteur d'activité qui occupe plus de la moitié des Sénégalais.

Le Président de la République souligne d'ailleurs que 'nos efforts de modernisation de l’agriculture ont largement porté leurs fruits. Ainsi, pour 2015, les récoltes céréalières sont estimées à 2. 271.000 tonnes, soit une hausse de 82% par rapport à 2014'.

Selon le Gouvernement Sénégalais, la production d’arachides a enregistrée une hausse de 68% comparativement à l’année précédente pour se chiffrer à 1.121.474 tonnes.

La production de riz paddy quant à elle serait passé de de 559.000 à 917.371 tonnes, soit une augmentation de 64%.

La production horticole elle aussi est en hausse de 14% soit près de 1.133.430 tonnes.

C'est avec une certaine satisfaction que le Président Sall déclare dans son discours de nouvel an 2015: 'les mesures prises par le gouvernement, en concertation avec tous les acteurs, facilitent désormais la commercialisation de nos produits agricoles. Nous traduisons ainsi en actes le vieux slogan du consommer local. C’est un grand pas vers l’autosuffisance alimentaire qui nous libérera, au plus vite, du fardeau des importations coûteuses.

AfriqueJet