07
Mer, Déc

Dividende démographique et croissance économique au Sénégal

Économie
Typographie

Lors de la journée de la Direction générale de la planification et des politiques économiques à la Fidak, les contours d'un projet de stratégie nationale pour la capture du dividende démographique a été présenté au Sénégal.

Partant du constat que la population sénégalaise est composée majoritairement de jeunes à la recherche d'emploi, le gouvernement envisage très sérieusement de s'appuyer sur ce dividende démographique afin d'accélérer la croissance économique du pays à travers une politique ambitieuse de création d'emplois.

Les jeunes, population en âge de travailler, devront être les vecteurs, la véritable valeur ajoutée à la croissance économique pour tout pays aspirant à l'émergence couplée de l'amélioration des conditions de vie des populations.

Pour s'orienter vers un développement économique durable, l'Etat Sénégalais devrait s'appuyer sur cette main-d'œuvre que constitue la population juvénile. C'est en tout cas ce que soutient Monsieur Pierre Ndiaye, le Directeur général de la Planification et des Politiques économiques.

Selon Monsieur Pierre Ndiaye, 'en accompagnant cette capture démographique avec d'autres politiques dans le domaine de la santé, de l'éducation et de la politique économique, vous pouvez effectivement donner beaucoup plus d'opportunités et d'aller vers un développement beaucoup plus harmonieux. Parce que, quand vous avez une population très jeune, à la fois c'est une opportunité mais c'est en même temps un facteur de risque'.

Notons au passage qu'un fléchissement timide de la fécondité a été enregistré au Sénégal avec une baisse de 24,3 % sur la période 1986-2011. La mortalité, par ailleurs, est en régression continue durant ces trois dernières années.

AfriqueJet