07
Mer, Déc

Transferts d'argent des émigrés sénégalais

Économie
Typographie

Le flux des transferts d'argent des émigrés sénégalais a été estimé à une somme de 842 milliards FCFA au cours de l'année 2014. Avec un tel flux financier, nul doute que la diaspora Sénégalaise soutient assez fortement l'économie du pays à travers la prise en charge financière des familles restées sur place et avec lesquelles les émigrés gardent et entretiennent des rapports solides.

Cette information été à communiquée par Monsieur Moustapha Kébé lors de l'atelier de formation à l'animation de débats radio et télévision dont le thème était : 'Enjeux d'un débat sur les migrations au Sénégal'. A noter que Monsieur Moustapha Kébé est chargé de projet Jr Migration à l'Institut Panos.

Partir ne signifie pas rompre avec le terroir d'origine, voire le pays

Selon le le chercheur Papa Demba Fall, 'au Sénégal, l'une des particularités c'est ce lien étroit qui est maintenu avec la communauté d'origine par le biais de transferts financiers, mais aussi matériels qui impactent l'espace et marquent le paysage', avant d'ajouter que 'les volumes d'argent transférés sont extrêmement importants parce que les gens gardent des liens avec leur famille'.

Toujours d'après le chercheur Papa Demba Fall (Institut fondamental d'Afrique noire à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar), l'omniprésence de la migration au Sénégal est surtout perceptible à travers l'observation de nombreux points de transferts d'argent à travers le pays.

En plus d'assurer les dépenses courantes familiales, l'argent transféré par les migrants au Sénégal sert également à l'investissement communautaire, à bâtir des écoles, des maternités, à doter la communauté d'ambulances, etc.

Cependant, Monsieur Moustapha Kébé a signalé une autre réalité économique à ne pas oublier. En effet selon lui, près d'une centaine de milliards de FCFA prennent chaque année le chemin inverse c'est à dire du Sénégal vers l'étranger afin de secourir les émigrés en proie à des difficultés sur leur lieu de migration.

Une étude de la Banque Mondiale fait état des sommes transférées en Afrique de l'Ouest courant l'année 2014. L'institution financière internationale estime à 436 milliards de dollars américain les fonds transférés, soit 7,8% de plus que ceux transférés en 2013 avec une projection de hausse en 2016 de 516 milliards dollars.

AfriqueJet