30
Ven, Sep

Facebook s’installe en Afrique

Économie
Typographie

En 2012, PricewaterhouseCooopers avait annoncé un taux de pénétration du mobile en Afrique supérieur à 40 %. En 2013, selon Socialbakers, l’Afrique du Sud était le deuxième pays d’Afrique le plus connecté sur Facebook après l’Egypte. Avec seulement 5% de comptes actifs, le continent africain représentait un marché des plus prometteurs.

Aujourd’hui, Facebook annonce l’ouverture de son premier bureau en Afrique et plus précisément en Afrique du Sud.

Qui sera à la tête du bureau Facebook africain ?

Une ancienne dirigeante de chez Ogilvy, Nunu Ntshingila. Après avoir occupé des postes à responsabilités chez Nike et auprès de l’Office du tourisme d’Afrique et après avoir développé le réseau d’Ogilvy en Afrique subsaharienne, elle intégrera l’équipe Facebook en septembre prochain.

Pourquoi cette implantation Facebook à Johannesbourg ?

Plusieurs constats sont à la base de cette implantation physique en Afrique. Ainsi, en 2015, 52 % des recettes publicitaires de Facebook proviennent de régions autres que les Etats-Unis et le Canada. Par ailleurs, en Afrique, Facebook annonce déjà 120 millions d’utilisateurs dont 80 % se connectent via leur mobile. En effet, le téléphone mobile est le premier moyen de communication sur ce continent. L’enjeu est donc de taille pour le célèbre réseau social.

Facebook : s’adapter et se développer

Avec l’objectif de développer des offres et services spécifiques et adaptés au continent, Facebook entend collaborer au maximum avec les entreprises africaines. Une première étape de cette implantation est donc de renforcer le travail main dans la main avec les entreprises et agences locales et nationales, de préciser leurs besoins et d’apporter des solutions sur-mesure. L’autre paramètre intégré à cette démarche étant, bien sur, les consommateurs africains qui sont sensibles à  des informations sur les produits et services susceptibles d’améliorer leur quotidien. La rencontre de ces deux grands publics étant le coeur de la réussite de l’implantation du réseau social en Afrique du Sud.

La stratégie géographique Facebook prévue

Selon le communiqué de presse envoyé, Facebook va dans un premier temps se consacrer aux pays porteurs des régions d’Afrique sub-saharienne : Kenya (Afrique de l’Est), Nigeria (Afrique de l’Ouest) et Afrique du Sud. Ensuite, le réseau social se tournera vers le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Tanzanie, le Rwanda, l’Ouganda, la Zambie, le Mozambique et l’Éthiopie.

AfriqueJet