23
Dim, Avr

Free roaming entre le Mali et les pays voisins

Économie
Typographie

Télécommunications - Depuis le mardi 11 avril 2017, le free roaming avec le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée, le Sénégal et le Togo est désormais une réalité au Mali, a annoncé le même jour le directeur général par intérim de l'Autorité malienne de régulation des télécommunications, des technologies de l'information et de la communication et des postes (AMRTP), Cheick Sidi Nimaga.

Ainsi, désormais, le voyageur malien ne paiera pas de frais de roaming en se rendant dans ces quatre pays.

Il s'agit là de la mise en œuvre du protocole d'accord portant sur la gratuité de la réception d'appels pour les usagers en roaming au Mali, une initiative de la 3ème réunion du conseil d'administration de Smart Africa (composé uniquement des chefs d'Etat des pays membres), tenue le 31 janvier 2016 à Addis Abeba.

Le conseil d'administration avait instruit les ministres et régulateurs des Etats membres d'étendre l'expérience de la 'Zone de réseau unique' des quatre pays de l'Afrique de l'Est (Kenya, Ouganda, Soudan du Sud et Rwanda) à leurs pays respectifs.

Cette décision des chefs d'Etat traduit leur volonté d'intégration des pays de l'Union africaine autour d'un marché commun des télécommunications, des technologies de l'information et de la communication et vise à accélérer le développement du continent vers la société de l'information, selon M. Nimaga.

La réunion des ministres et régulateurs, tenue le 18 avril 2016 à Kigali, a défini le cadre de la mise en place de l'initiative de 'Réseau unique africain' entre tous les 12 premiers Etats membres de Smart Africa (Angola, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Gabon, Guinée, Kenya, Mali, Ouganda, Rwanda, Sénégal, Soudan du Sud et Tchad), a rappelé le directeur général par intérim de l'AMRTP.

PanaPress