23
Dim, Avr

Coton: remobilisation des producteurs au Togo

Économie
Typographie

AGRICULTURE - La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a démarré cette semaine une campagne de remobilisation des producteurs pour l'accélération de l'évolution de la production cotonnière, a appris la PANA de sources agricoles ce lundi à Lomé.

Depuis 2013, la filière s'est donnée une orientation stratégique et veut relever le défi de produire 200 000 tonnes de coton-graine à l'horizon 2022.

Ainsi, dans cette logique, la campagne 2017-2018 opte pour une opération de charme auprès des producteurs.

Selon le directeur général de la Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT), Nana Adam Nanfamé, 'cette campagne permettra d'engager des discussions franches avec les producteurs à travers une communication décentralisée menée auprès des paysans des zones et des groupements des producteurs de coton à potentialité en culture de coton'.

Pour 2017-2018, la NSCT vise 160 000 tonnes de coton-graine.

Celle de 2016-2017, en cours, mais qui prendra fin en avril, attend au moins 100 000 tonnes, indique la NSCT.

Selon des chiffres officiels de la NSCT, 'la plus haute performance en matière de production coton-graine dans l'histoire de la filière togolaise est de 18800 tonnes en 1998-1999'.

Les six dernières campagnes donnent des résultats divers. Entre 2009 et 2011, la production passe de 28 000 tonnes à 46 000 tonnes.

De 2011 à 2014, la production est passée à 79 000 tonnes, puis à 80 000 tonnes avant de chuter à 78 000 tonnes pour 2013-2014.

Pour la campagne 2014-2015, on note une progression à 114 000 tonnes. Quant à la campagne 2015-2016, elle a connu une chute, ramenant la production à 100 000 tonnes de coton-graine.

PanaPress