23
Dim, Avr

Mauritanie: Examen d'un projet de réformes constitutionnelles

Économie
Typographie

POLITIQUE - L'Assemblée nationale de Mauritanie va examiner ce mardi en séance plénière les modifications constitutionnelles proposées par les résolutions des assises du Dialogue politique organisé du 29 septembre au 20 octobre 2016, a appris la PANA de sources officielles.

Ces réformes constitutionnelles portent sur la suppression du Sénat, la création de Conseils régionaux, la suppression du Haut Conseil islamique et de la Haute Cour de Justice (HCJ) et la modification des symboles nationaux (hymne et drapeau).

On rappelle que le forum de septembre/octobre 2016 avait été boycotté par plusieurs partis de l'opposition et ceux qui y ont participé avaient officiellement exprimé leur rejet de toute idée d'adoption des réformes par le Parlement et exigeaient l'organisation d'une consultation référendaire.

En prévision de la séance de ce mardi, le Forum national pour la démocratie et l'unité (FNDU), composé de partis politiques, d'organisation de la société civile, de centrales syndicales et de personnalités indépendantes, appelle à 'une sortie massive des citoyens pour un sit-in' devant l'Assemblée nationale,  en vue 'de faire échec à une tentative de mutilation de la constitution dans un contexte politique tendu'.

Le discours est identique au sein du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), un autre parti de l'opposition historique, qui invite les citoyens à la mobilisation 'pour faire échec à une tentative de tripatouillage de la constitution opérée par le pouvoir dans des conditions exceptionnelles'.

Pour être validées, ces modifications constitutionnelles requièrent le vote favorable de 2/3 des élus du Parlement.

PanaPress 07/03/2017