28
Mer, Sep

Banque et marché monétaire en RD Congo

Économie
Typographie

Pour faciliter le renforcement de la stabilité du cadre macroéconomique de la République Démocratique du Congo, la BCC (Banque Centrale du Congo), envisage de déverser la somme de 50 millions de dollars américains sur le marché des changes.

L'objectif principal visé par cette action est d'examiner la situation préoccupante du marché de change présentant un certain déséquilibre entre l'offre et la demande, à la fois sur le marché de change que monétaire.

Le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Monsieur Deogratias Mutombo, souligne que la conséquence qui découle de la situation ainsi engendrée est une forte demande s'accumulant autour de 80 millions de dollars américains sur le prix de la devise. Par conséquent, l'écart entre le marché interbancaire et le marché parallèle dépasse de 1 % (1,7 %à ce jour).

Pour stabiliser le cadre macroéconomique, il s'avère désormais nécessaire de préconiser des mesures d'encadrement parmi lesquelles l'intervention sur le marché de change par la cession de la somme de 50 millions dollars américains.

Concrètement, il s'agira de vendre des devises aux importateurs des produits de première nécessité grâce à la mise en place d'un mécanisme de suivi qui a été mis en place pour que les banques transmettent à la BCC le document de mis en œuvre des produits sur le marché local.

Il faudra ensuite relever le coefficient de la réserve obligatoire sur le document en devise et le faire passer de 7 à 9 pour le dépôt à terme, et de 8 à 10 pour le dépôt à vue en devise.

Même s'il paraît difficile de remettre les paramètres au niveau de novembre ou octobre 2015, le Gouverneur de la Banque Centrale du Congo Monsieur Deogratias Mutombo soutient que l'objectif poursuivi par la mise en oeuvre de toutes ces mesures demeure la stabilisation du cadre macroéconomique.

AfriqueJet