AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Mer08202014

Last updateMer, 20 Aoû 2014 1pm

Mobilisation des troupes au Soudan du Sud

La mobilisation des troupes se poursuit au Soudan du Sud en dépit des négociations en cours - La mobilisation des troupes se poursuit et la tension est toujours vive au Soudan du Sud, en dépit des pourparlers de paix en cours à Addis-Abeba, en Ethiopie, entre le gouvernement et les rebelles, selon l'ONU.


Dans un communiqué parvenu jeudi à la PANA à Khartoum, le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Farhan Haq, indique que la Représentante spéciale du Secrétaire général, Hilde Johnson, a visité la ville de Malakal, dans l'Etat du Haut Nil , au Soudan du Sud, où des combats ont eu lieu ces dernières semaines et a rencontré des personnes déplacées internes et des membres du personnel de l'ONU sur place .

La Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) protège actuellement plus de 12.000 civils.

Par ailleurs, le Représentant spécial-adjoint et coordonnateur humanitaire, Toby Lanzer, se trouve à Bentiu, dans l'Etat d'Unity, pour évaluer la situation humanitaire et la réponse de l'ONU sur place, de vastes mouvements de civils ayant été signalés dans la région.

'La Mission signale également que la situation à Juba continue d'être tendue. En plus de la protection des civils dans ses bases, les troupes de l'ONU continuent de patrouiller dans la capitale', a souligné le porte-parole du  Secrétaire général de l’ONU.

Les informations reçues du terrain font état 'd’une instabilité continue, de combats et d’une mobilisation des forces armées dans un certain nombre de lieux', notamment autour de Bor, dans l'Etat de Jonglei, et dans les Etats d’Unity et du Haut Nil, a-t-il indiqué.

'Dans l’ensemble, la Mission continue de protéger environ 62.000 civils dans ses bases et les acteurs humanitaires fournissent des secours et un appui.  Parmi les civils bénéficiant de la protection de l’ONU figurent près de 30.000 civils présents dans ses deux bases de Juba', a indiqué le responsable de l’ONU.

Par ailleurs, le Bureau de coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que quelque 201.000 personnes ont été déplacées à l'interne par la crise actuelle au Soudan du Sud depuis le 15 décembre.

Selon OCHA, la nourriture, les soins de santé, les abris, l’eau, l'assainissement et l'hygiène demeurent les grandes priorités de l'action humanitaire.

L'ONU s'est plaint que l'accès humanitaire continue d'être limité par les hostilités actives, les attaques contre les travailleurs humanitaires, ainsi que  par l’interférence avec les activités humanitaires et d’autres obstacles.

Pana 10/01/2014