AfriqueJet Actualités

Actualité & informations - Actualités Africaines

Dim09212014

Last updateDim, 21 Sep 2014 12pm

Frank Bwalya devant la justice en Zambie

Le leader de l'opposition zambienne devant la justice pour avoir 'diffamé' le président Sata – Le chef de l’Alliance pour une meilleure Zambie (opposition), Frank Bwalya, a comparu mardi devant le tribunal de première instance de Kasama, dans le Nord de la Zambie, pour 'diffamation' contre le président Michael Sata et pour avoir appelé à l’usage de la violence contre le pouvoir.


Frank Bwalya, qui a été arrêté lundi, est accusé d'avoir diffamé le président Sata et d’avoir lancé un appel à la violence au cours d'une émission en direct sur Radio Mano à Kasama.

Bwalya, qui a comparu devant le principal magistrat, Vincent Silota, a nié les accusations et a depuis été libéré sous caution.

Le président du National restoration Party (opposition), Elias Chipimo, s’est dit attristé et profondément troublé par l'arrestation du père Bwalya, soulignant que ce serait grave de l'arrêter pour avoir qualifié un dirigeant  de 'Chumbu munshololwa'.

' Son seul crime semble avoir été d’avoir qualifié le président de la République de Chumbu mushololwa au cours de l’entrevue. Il urge de déclarer de manière catégorique que cette expression Bemba n'est pas une insulte. Il s'agit simplement d'une expression utilisée pour décrire quelqu'un qui est têtu ou qu’on ne peut pas conseiller. C’est une manière tout à fait légitime pour un homme politique de décrire un autre homme politique, si cette personne est têtue par nature', a estimé Chipimo.

Il a accusé les cadres du parti au pouvoir, le Front patriotique, d’avoir déjà pris sur eux de prendre d'assaut la station de radio dans le but d'infliger la justice populaire avant que la Police ne procède à l’arrestation des nervis et a déploré le fait qu'aucune action n’ait été prise contre cette menace de violence.

Le tribunal a fixé la date du procès de l'opposant au 6 février.

Pana 08/01/2014