Economie Algérie

L'Algérie ne contractera pas un endettement extérieur malgré les difficultés économiques et financières auxquelles elle est confrontée à cause de la chute des prix du pétrole, a affirmé dimanche le Premier ministre algérien, Abdelmadjid Tebboune.

Le chef du gouvernement algérien qui s'exprimait lors de la réunion préparatoire de la prochaine Tripartite (Gouvernement-Patronat-Syndicats), a précisé que 'le recours à l'endettement extérieur est une chose interdite et nous ne voulons même pas y penser et nous n’aliénerons pas notre souveraineté quelle que soient les conditions'.

'Malgré la situation difficile, il reste que l'Etat dispose de moyens matériels qui lui permettent de poursuivre le financement des projets de développement prioritaires notamment dans les secteurs de l'habitat, de la santé, de l'éducation, des salaires et pour importer des produits nécessaires pour une valeur de 35 milliards de dollars', a-t-il dit.

M. Tebboune a mis l'accent sur la nécessité pour le pays de se baser sur les petites et moyennes entreprises - au lieu de procéder à de grands investissements qui n'ont pas donné des résultats attendus - en ce sens que de telles entreprises sont rapidement rentables et ne nécessitent pas dimportants financements.

Ces petites et moyennes entreprises seront orientées de sorte à satisfaire les besoins du marché intérieur qui est l'un des plus importants marchés de consommation dans la région, a-t-il ajouté.

PanaPress

  • Algérie: le déficit commercial en recul

    Le déficit commercial de l'Algérie a reculé à 6,17 milliards de dollars sur les 7 premiers mois de 2017 contre un déficit de 10,61 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une baisse de 4,44 milliards de dollars correspondant à une chute du déficit de 42%, a indiqué, mardi, une source proche des Douanes.

  • Internet: point d'interconnexion Internet Angonix

    Le point d'interconnexion Internet (IXP), Angonix, basé à Luanda en Angola, est devenu le troisième plus grand en Afrique, annonce, mercredi, un communiqué à la PANA. Deux ans après sa mise en activité en mars 2015, Angonix a atteint, en fin juillet 2017, un pic de trafic à 10,8 Go/s pour devenir une force compétitive en Angola et dans la région subsaharienne.

  • SIDA: dépistage désormais obligatoire en Zambie

    Le dépistage pour le Vih/Sida est devenu désormais obligatoire dans les institutions de santé publique comme le gouvernement zambien envisage d'empêcher des pertes supplémentaires dues à cette pandémie qui a coûté la vie à des milliers de personnes depuis le milieu des années 1980, a annoncé le Président Edgar Lungu.

  • Sécurité: attentat contre un restaurant à Ouagadougou

    L'Organisation pour la Coopération islamique (Oci) a condamné avec vigueur l'attentat-suicide perpétré lundi contre un restaurant à Ouagadougou, faisant au moins 18 morts et des dizaines de blessés.

  • Banque: 2 banques privées ghanéennes font faillite

    Deux banques privées ghanéennes ont fait faillite et la banque centrale a approuvé une transaction avec la banque nationale Gcb Bank Ltd qui transfère tous ses dépôts et actifs sélectionnés à la Gcb Bank Ltd.