Emprunt obligataire Burkina Faso

Depuis le 7 juillet 2017, le Burkina Faso, à travers son Trésor public est présent sur le marché financier sous-régional avec l'émission d'un emprunt obligataire au taux de 6, 50% sur la période 2017-2027. Cet emprunt obligataire d'une maturité de 10 ans avec un différé de 2 ans, vise à mobiliser auprès des investisseurs de la zone UEMOA, la somme de 75 milliards de FCFA.

L'objectif de cet appel public à l'épargne, qui intervient après celui de 2013, entre dans le cadre de l'exécution du Budget 2017 de l'Etat du Faso.

Il a été régulièrement autorisé par le parlement, en vue d'apporter les financements complémentaires à l'exécution de notre Plan de développement économique et social qui a été présenté en décembre dernier, à Paris ».

Cet appel à l'épargne public bénéficie de la garantie souveraine de l'Etat du Burkina Faso qui entend, selon Naby Abraham Ouattara, honorer ses engagements vis-à-vis de ses partenaires financiers.

L'emprunt obligataire par appel à l'épargne public émis par le Trésor du Burkina Faso au taux de 6, 50% (2017-2027), qui sera clôturé le 21 juillet 2017 a été identifié par le Conseil régional de l'épargne publique et des marchés financiers (CREPMF) sous le numéro EE/ 17-04.

L'Intelligent d'Abidjan

  • Résultat premier tour des législatives au Congo

    Le parti au pouvoir vainqueur du premier tour des législatives - Le parti congolais du Travail (Pct-au pouvoir) a remporté le premier tour des élections législatives avec 70 sièges sur les 93 á pourvoir, a annoncé vendredi soir, à la radio publique, le ministre congolais de l'Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou.

  • Prix des hydrocarbures produits au Congo

    Les acteurs du secteur pétrolier réunis à Pointe-Noire, au sud du pays, ont constaté que les prix des hydrocarbures produits au Congo ont connu une légère baisse au cours du deuxième trimestre de cette année, annonce vendredi à Brazzaville, la radio publique congolaise.

  • Banque BDEAC: diversifier les économies des Etats Cemac

    La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) s'est déclarée prête à accompagner les pays membres de la Cemac dans la diversification de leurs économies pour éviter que les prochains chocs pétroliers aient des incidences sur leur budget.

  • Télévision: vers la numérisation au Burundi

    Le gouvernement burundais a approuvé a adopté un projet de loi portant ratification d'un accord de crédit concessionnel d'un montant de 32,6 millions de dollars américains, contracté auprès d'EXIM BANK de Chine, pour la réalisation du projet de migration vers le numérique de la Radiodiffusion télévisuelle du Burundi, annonce un communiqué publié ce vendredi à Bujumbura.

  • Grand Prix de l'innovation 2017

    L'Egyptien Aly El-Shafei a obtenu le Grand Prix de l'innovation pour l'Afrique (PIA) de l'African Innovation Foundation (AIF) parmi les 10 nominés en lice, lors de la cérémonie de remise des prix de la sixième édition qui a eu lieu mardi à Accra, au Ghana.