Internet commerce électronique

L'Union africaine (UA) a lancé son nom de domaine internet DotAfrica lundi au 29ème sommet de l'UA et a immédiatement annoncé une campagne de six mois dans tous les pays africains pour inciter les entreprises et les particuliers à utiliser le domaine pour améliorer le profil de leurs entreprises, a déclaré le commissaire de l'UA pour l'Infrastructure et l'Energie, Abou Zeid Amani, lors du lancement du domaine par le sommet.

Le projet a pris plusieurs mois pour être complété et fournira désormais aux citoyens africains une identité internationale sur Internet. Les utilisateurs peuvent maintenant acheter le domaine DotAfrica et l'utiliser pour tous leurs besoins sur Internet.

L'UA a été affectée au domaine DotAfrica après un processus prolongé. Le processus a débuté en 2012, avec la demande pour le Domaine générique de premier niveau (Gtld) réalisé par ZA Central Registry, une société sud-africaine à but non lucratif qui est responsable du nom de domaine ZA, la société Internet pour les noms assignés et les numéros (ICANN), qui supervise et coordonne l'enregistrement des noms de domaine à utiliser sur Internet.

Le président de la Commission de l'UA, Moussa Faki Mahamat, a remis le drapeau dotAfrica aux hauts responsables du Département de l'Energie et de l'Infrastructure de la CUA pour lancer les tournées de six mois de durée.

L'équipe va promouvoir le nouveau nom de domaine lorsqu'il voyagera dans tous les 55 pays africains.

'Ce nom de domaine a une signification pour son identité africaine', a déclaré le commissaire Amani lors de la cérémonie de lancement du nouveau nom de domaine. Il a déclaré que le lancement du nouveau domaine contribuera à promouvoir le commerce numérique en Afrique.

Les responsables de la Commission de l'UA disent également que le lancement a également des implications géopolitiques pour les Africains en utilisant leur propre nom de domaine pour améliorer et promouvoir le commerce numérique et les systèmes de paiement électronique.

PanaPress

  • Résultat premier tour des législatives au Congo

    Le parti au pouvoir vainqueur du premier tour des législatives - Le parti congolais du Travail (Pct-au pouvoir) a remporté le premier tour des élections législatives avec 70 sièges sur les 93 á pourvoir, a annoncé vendredi soir, à la radio publique, le ministre congolais de l'Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou.

  • Prix des hydrocarbures produits au Congo

    Les acteurs du secteur pétrolier réunis à Pointe-Noire, au sud du pays, ont constaté que les prix des hydrocarbures produits au Congo ont connu une légère baisse au cours du deuxième trimestre de cette année, annonce vendredi à Brazzaville, la radio publique congolaise.

  • Banque BDEAC: diversifier les économies des Etats Cemac

    La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) s'est déclarée prête à accompagner les pays membres de la Cemac dans la diversification de leurs économies pour éviter que les prochains chocs pétroliers aient des incidences sur leur budget.

  • Télévision: vers la numérisation au Burundi

    Le gouvernement burundais a approuvé a adopté un projet de loi portant ratification d'un accord de crédit concessionnel d'un montant de 32,6 millions de dollars américains, contracté auprès d'EXIM BANK de Chine, pour la réalisation du projet de migration vers le numérique de la Radiodiffusion télévisuelle du Burundi, annonce un communiqué publié ce vendredi à Bujumbura.

  • Grand Prix de l'innovation 2017

    L'Egyptien Aly El-Shafei a obtenu le Grand Prix de l'innovation pour l'Afrique (PIA) de l'African Innovation Foundation (AIF) parmi les 10 nominés en lice, lors de la cérémonie de remise des prix de la sixième édition qui a eu lieu mardi à Accra, au Ghana.