Actualités en ligne

Actualité & Information France Afrique

Lun12222014

Last updateSam, 20 Déc 2014 4pm

Back Accueil Actualités Afaire Hissène Habré: Les accusations des avocats démenties

Afaire Hissène Habré: Les accusations des avocats démenties

Dakar, Sénégal - Le Consortium de sensibilisation des Chambres africaines extraordinaires (CAE) a démenti les allégations du Pool des avocats de  l’ancien président tchadien, M. Hissène Habré, portant sur le séjour au Tchad de  quatre journalistes recrutés par le Consortium et en service commandé pour le compte des CAE contre le président Habré, indique un communiqué transmis vendredi à la PANA.

'Nous démentons formellement de telles allégations. Le Consortium n’a organisé aucun déplacement de journalistes au Tchad. Ces affirmations du 'Pool de la défense' ne sont nullement fondées et nous aimerions à l’avenir qu’il nous saisisse pour vérification de ses informations, ont-ils révoqué face à la déclaration des avocats de Habré dans le communiqué.

Selon le communiqué, la défense de Habré, accusé pour 'crimes de guerre, crimes contre l'humanité et actes de torture' commis pendant qu'il était au pouvoir entre 1982 et 1990, a saisi le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) et le Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias (CORED) sur les activités du Consortium, la violation des textes qui régissent la profession par l’existence désormais de liens d’intérêts financiers entre le Consortium et les journalistes recrutés.

Le Consortium de sensibilisation sur les CAE créées pour juger M. Habré a pour mission d’accompagner le processus judiciaire entamé par lesdites Chambres, afin de rapprocher les CAE des populations tchadiennes, sénégalaises, africaines et mondiales et de faire connaître son rôle et ses activités tout au long du processus judiciaire dans le respect des publics et des parties prenantes.

Il a été lancé le 27 février dernier à Dakar par trois experts notamment le directeur général du cabinet de communication Primum Africa Consulting, responsable du programme de sensibilisation des CAE, M. Abdou Khadre Lô, l’expert en Droit pénal international, coordonnateur des activités du Consortium,  M. Hugo Jobwe et l’expert en communication, chef d’équipe du Consortium, M. Franck Petit.

Pana 23/03/2014